Enfin, une bonne nouvelle!

Face aux levées de bouclier des organisations professionnelles dont la CAPEB et l'UPA, le Premier Ministre a annoncé le report de l'entrée en vigueur du compte pénibilité au 1er janvier 2016 (au lieu du 1er janvier 2015).

L’UPA qui n’a cessé de dénoncer les dispositions sur le compte personnel de pénibilité et sur le temps partiel minimum hebdomadaire, constate avec intérêt que le gouvernement a pris conscience de la nécessité de revoir ces dispositifs inadaptés à nos entreprises.

Sur le fond, tout reste à faire pour éviter les carcans administratifs (mesure de la pénibilité), les freins à l’embauche (temps partiel minimum) et les contributions supplémentaires (cotisations pénibilité) qui menacent les entreprises françaises déjà mises à mal par plusieurs années de ralentissement économique. 

Cependant, l’ouverture dont fait preuve le Premier ministre est salutaire. Elle va pouvoir laisser place à la concertation.

L’UPA participera activement à la grande conférence sociale pour faire en sorte que la politique économique et sociale soit adaptée à la réalité des entreprises de proximité.

Le Président de l’UPA a déclaré : « Le réalisme économique est un combat de tous les jours. La poursuite du dialogue avec le gouvernement va permettre de confronter les mesures gouvernementales aux réalités des entreprises de proximité. Ensemble nous devons stopper la construction d’usines à gaz ».

usine_gaz